Aller au contenu principal

Dr. Gilles Bachand

   Psychologue

Pour bien vivre
              avec soi même.

Définitions

Difficultés de l'estime de soi : les inhibés ou timides

Je vous invite par ce texte à prendre conscience des différence entre l'estime de soi des inhibés ou des timides :

   › Les personnes à tendance dépendante.

   › Les personnes à tendance dépressive.

   › Les personnes à tendance anxieuse.

   › Les personnes à tendance obsessionnelle.

Les personnes à tendance dépendante se vivent par un manque d'assurance, un manque d'estime de soi important ; elles se sentent faibles par rapport aux autres, recherchant leur approbation, leur appréciation en se soumettant à leurs besoins. Ainsi, elle se rassure.
 

Les personnes à tendance dépressive s'isolent, s'enferment passivement dans des ruminations d’incompétence de soi, telles que je suis bon à rien.  

 

Les personnes à tendance anxieuse sont convaincues de leur incompétence de soi qui les empêche de se référer à elles-mêmes pour juger de leur propre valeur ; elles sont à l'affût du moindre signe de désapprobation ou d’approbation.

 

Les personnes à tendance obsessionnelle se perçoivent comme très responsables, consciencieuses. Elles se conforment à l'ordre, aux lois et aux coutumes, à ce qu'il faut faire pour être en parfait accord avec ça. Se conformer est leur façade ; en-dessous se cache une faible estime de soi.

Difficultés de l'estime de soi et timides

Travaillez vos difficultés de l'estime de soi avec la timidité à mon bureau de Psychologue à Laval.